Ali Boulo Santo et Dominique Lentin à Saint-Étienne (Loire) le 1 juin 2016 à 19h

Rencontre entre deux univers musicaux :

- celui d’Ali Boulo Santo (kora et chant) dont le grand-père Soundioulou Cissoko était surnommé "le roi de la kora" et qui après son diplôme du conservatoire de musique traditionnelle de Dakar en 1992, enchaîne les expériences dans les musiques actuelles

- et celui de Dominique Lentin (batterie, sampler, objets) qui commence à Paris dans l’underground des années 1970 puis continue à Saint-Étienne comme professeur de batterie et joue dans différentes formations de musiques innovatrices (rock tordu, musique improvisée) et de nombreuses pièces de théâtre.

Les deux musiciens se sont déjà produits en France et au Sénégal.

Partager ce contenu sur FacebookPartager ce contenu sur Google PlusPartager ce contenu sur TwitterPartager ce contenu sur LinkedIn